Critiques de La princesse nue

Découvrez l’avis de Gabrielle Viszs au sujet de « La princesse nue » sur le blog Chroniques livresques :

Autant le dire de suite, j’ai adoré ce second tome. J’avais apprécié le premier, mais celui-ci je le trouve plus sombre, plus accompli encore que « l’ombre des loups »[…]
J’ai adoré l’histoire, je ne l’ai pas vu passer. Notre héroïne est mise à mal par moment, mais elle arrive plus ou moins à s’en sortir. Rechercher son amie Cami est un point très important, car dans ce monde de luxure où les femmes ne sont pas considérées comme telles, la solidarité entre elles est primordiale. Pourtant le personnage de Jalène est à l’opposé des esclaves. […] Côté personnages, nous retrouvons les anciens tels Rodar, Kurst et Sacha. D’ailleurs, je comprends très bien son indécision, les trois tiennent à Laeta et l’inverse est également vrai. J’ai maudis jusqu’à la fin l’auteur concernant l’un de ces hommes, espérant, espérant, espérant… bref, en lisant vous comprendrez ce que je veux dire. Sylria est toujours aussi mauvaise, non je mens, elle est encore pire que dans le premier. Sans elle, la vie des courtisanes serait meilleure. Avec elle, cela devient un calvaire sans nom. De nouveaux font plus qu’une apparition : Gralard, Xiara […] la sorcière, la gargouille, je pourrais continuer à donner d’autres noms, d’autres titres, mais il faut découvrir par soi-même ce qu’il se passe réellement.

J’ai adoré la bataille finale contre les nains, les mingols, le peuple, tout se mélange. Tous vont se battre contre un ennemi commun ? Peut-être, peut-être pas, toujours est-il que la pluie efface les mauvais moments. Et qu’un raz-de-marée doit pouvoir effacer beaucoup plus que de tels événements. Des combats, de l’action, de la magie, de l’amour, des trahisons et complots… tout est lié à un passé qui entoure cette fameuse princesse qui cache sur ses lèvres les mots qui les sauveront tous… enfin presque tous. Vivement la suite !!!!!!

Un grand merci à Gabrielle Viszs pour cette super chronique que vous pouvez retrouver en entier sur :

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-royaumes-de-lune-tome-2-la-princesse-nue-stephane-tarrade-a125098018 

 

Merci à Katycat du blog rêve et imagine pour cette chronique !

[…] J’ai vraiment aimé ce second tome qui m’a emporté avec Laeta et je trouve l’auteur bien injuste de nous laisser avec une telle fin !! Bref, j’ai vraiment hâte de lire la suite ! […]

[…]Tout comme dans le premier tome, l’auteur nous plonge dans ce monde fantasy qu’il nous dévoile peu à peu. Il a su créer une histoire à la ville d’Escargae et une belle légende […] Ce roman est vraiment du Fantasy pur avec ses scènes d’actions violentes, ses morts, mais aussi les passages de sexe qui, même s’ils ne sont pas détaillés en profondeur (ce qui d’ailleurs serait lourd à force), on en perçoit en quelques mots l’intensité. Le passé de certains personnages est dévoilé et on en apprend un peu plus sur Laeta, même si on sent que ce n’est qu’un avant-goût. Dans ce tome, d’autres personnages viennent se greffer et des ennemis ont un visage : les nains qui font beaucoup de mal dans les affaires, et les mingols qui sèment la terreur sur tout le territoire. […]

et la chronique de Kattycat en entier sur :

http://revesetimagines.canalblog.com/…/…/04/23/33705245.html

 

Books to share a lu « La princesse nue » :

J’ai bien aimé le lexique des personnages, il permet de comprendre les relations entre les uns et les autres et leurs antécédents sont plus compréhensibles, tout comme la carte de situation du royaume, outil indispensable pour le repérage des événements. Bravo, c’était bien pensé !

[…] ici la qualité du roman et ses descriptions tellement détaillés permettent de bien s’imaginer les personnages tantôt beaux, tantôt repoussants, tant dans le physique, que dans les caractères.

[…]La jeune femme a un tempérament courageux, à la fois prisonnière, salvatrice (de ses amis tout comme de sa propre vie) et doté on le comprend de pouvoirs pas forcément maîtrisés comme elle le voudrait. Une héroïne aux épaules larges, qui supporte beaucoup de choses.
En plus des divers traquenards et pactes en tous genre, les protagonistes vont devoir surmonter la prise du royaume par les gobelins, ce sera un épisode intense et difficile, que de péripéties en si peu de temps, trop peut-être, mais finalement, qui trouve bien sa place.

Et enfin, qui est cette princesse nue (le titre), est-ce un rêve, une réalité, une légende? Que de questions autour de ce mythe, ce symbole qui trône depuis tant d’années à Escargae. Que sait-on de cela? Ce détail trouvera-t’il un sens dans le récit, ça je vous laisse le découvrir.

On pourrait dire tellement de choses encore, mais je ne peux spoiler l’histoire, mais ce que je peux vous assurer c’est que celle-ci est plus addictive qu’on ne le croit, plus on avance, plus on veux en savoir, que va-t’il leur arriver, vont-il se sortir de telles ou telles situations? Pourquoi, telles ou t’elles personnes agissent t’elles ainsi? etc… vraiment c’est bien joué de la part de l’auteur, un véritable page-turner que nous avons là ! […]

Pour résumer mon sentiment, un brillant livre fantastique sans temps morts où s’entremêlent magie noire, complots, démons, sorcellerie, combats, mais aussi sentiments et amour.

J’ai été ravie de découvrir la plume et l’univers fantastique de Stéphane Tarrade, je recommande !

Découvrez également la chronique en entier :

http://bookstoshare-plaisirdelire.blogspot.fr/…/les-royaume…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *