Les personnages disponibles

Microgroupes :

Pour la gloire d’Osiria !

Cléotra : Une jeune femme de haute noblesse d’Osiria, brillante et volontaire, entrée au service des dieux. Guidée par sa foi en sa déesse et en sa propre destinée, elle ira jusqu’au bout pour accomplir la mission de première importance qui lui a été confiée.

Amenotep : Un jeune noble Osirien idéaliste et quelque peu romantique. En voulant se consacrer au service des armes, il a croisé la déesse. À vouloir lui rendre grâce, il a rencontré sa prêtresse… Il est plus que l’amant de Cléotra, il est son indispensable soutien. Reste une question : Comment réaliser ce en quoi on ne croit pas ?

Dans la tempête…

Sherazaleen : La belle esclave est-elle la Morgiane d’Ali baba et les quarante voleurs ou une héroïne qui s’ignore ? Du charme, de l’astuce, une détermination sans faille et beaucoup de mystère dans ce rôle… pour joueuse aguerrie !

Tarek : Un rude capitaine Shamyrien qui va de fortune en infortune. Qu’importe ! Il en a vu d’autres et n’est jamais aussi fort que dans l’adversité. Avec Sherazaleen, sa belle esclave, à ses côtés, il compte bien renverser la situation… Et sans doute jouer à Sherlock Holmes…

La grâce du Très Haut frappe à toutes les portes.

Farid ben Satar : Un prince fougueux qui va au bout du monde, guidé par sa foi inébranlable et l’amour de sa vie. Les difficultés qui se dresseront sur son chemin seront au moins  aussi nombreuses que ses quêtes. Mais à cœur vaillant, rien d’impossible !

Ali Silal : Le destin de chacun est fait de hauts et de bas. Hassan a bien trop de secrets pour un simple garde du corps. Alors être ou ne pas être ? Mais une chose est certaine, même si son âme est tiraillée, elle a gardé toute sa foi car « Il est fou celui qui prétend percer les voies du Très Haut ».

Princes égarés au gré des flots : (rôles individuels, il ne s’agit pas d’un microgroupe)

Sélinithiel : Seule au monde ? Pas tout-à-fait, puisque c’est l’amour qui l’a guidée jusque sur cette plage ! Sous ses allures de damoiselle naïve, Sélinithiel cache bien des secrets, et elle va devoir révéler tous les trésors qui se cachent au fond d’elle, pour aboutir. Pour joueuse aimant nager en eaux troubles ou interpréter les naufragées !

Andalian : Lorsqu’on est un prince, on se comporte comme tel ! Noblesse oblige ! Même lorsqu’on vient de sous les mers… Andalian est un jeune aristocrate qui court après la gloire… et deux ou trois autres choses aussi ! Et s’il court seul, c’est pour ne devoir sa victoire à personne !

 

Zanda : En voilà une fille aux dents longues ! Opportuniste, croqueuse de beaux garçons, et individualiste convaincue, Zanda a toutes les qualités ! Son camp ? Celui du plus fort, pourquoi ? Pour PJ/PNJ ayant un penchant pour le steak tartare… et la plongée en eau profonde !

Vague à l’âme.

Capitaine Drogono : Un illustre capitaine de Naponne, conquis par les lumières de sa cité, doué pour la négociation et la diplomatie. Descendant du célèbre chevalier Il Drogono, le pourfendeur de dragon, il a gardé la toute la fougue de son ancêtre… Un peu trop, peut-être ! Car le ciel lui tombe sur la tête. Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?

Héliandine : Il n’est pas toujours simple d’être une jeune aristocrate Naponnaise… Belle, brillante, intelligente et vive, Héliandine est une habile bretteuse, mais en quoi cela l’aidera-t-il à résoudre ses peines de cœur ? Pourra-t-elle les mettre de côté pour se consacrer pleinement à la mission que le duc lui a confiée ?

À l’amour impossible, nul n’est tenu !

Jada: La servante du capitaine Rolando ne manque pas de cordes à son arc ! D’aucun diraient qu’elle porte la culotte ! Joue-t-elle avec celle de son capitaine ? Jada est volontaire et énergique, et n’est pas du genre à s’effaroucher. Elle en a vu d’autres ! Elle sait ce qu’elle a à faire… et elle le fera.

Rolando : Peut-on rêver capitaine plus joli-cœur ? D’aventures en revers de fortune, Rolando a roulé sa bosse dans toutes les contrées. On le dit bon à rien, mais il sait tout faire… surtout s’il y a une bonne taverne et des filles ! Mais ne serait-ce pas un cœur de romantique qui se cacherait sous ses allures de mauvais garçon ?

Gouverner est un fardeau…

Monbars : Le gouverneur de l’île de la Parle en a vu des vertes et des pas mures, c’est un vieux  ruffian qui n’a pas peur de nager en eau trouble. Mais on dit que la sagesse vient avec l’âge… aurait-il été touché par la grâce ? – PNJ / PJ

Jacker-le-corbeau : Il faut bien quelqu’un pour faire le sale boulot, un mal vu, un mal aimé… Jacker en a assez bavé comme cela, il a la niaque  et il ne laissera pas passer sa chance. Au grand jeu, comme en amour…

Alda : Alda s’est hissé à sa place, à force de volonté, et pourtant, elle partait du caniveau. Son joli sourire la prédisposait à être une fille de joie… et elle est devenue l’indispensable conseillère du gouverneur. Une fille aussi simple qu’intelligente prête à croquer dans la vie à pleines dents. Elle non-plus ne laissera pas passer sa chance et elle n’entend pas se la faire souffler.

Sous le ciel de Sarozia

Le prince Crochet de fer : Un pirate ? Tudieu, non ! Un prince vous dis-je ! Un solide gaillard qui s’est forgé tout seul et qui s’est hissé à sa place à la force du poignet… ou du Crochet, plutôt. Et c’est une fois qu’on est à la tête de son empire que l’on mesure ce qu’est la difficulté de gouverner !

Callypso : Une fille volontaire qui s’est sorti du ruisseau elle-même. Certainement pas pour laisser une autre prendre sa place.  Callypso est l’indispensable soutien du prince Crochet, que ferait-il sans elle ? Quant au mystère qui la concerne, il faudra peut-être qu’elle l’élucide seule… ou avec sa sœur.

Camélie : Parce qu’il faut bien une damoiselle en détresse ! Pour ce qui est de manger de la vache enragée, Camélie a eu sa part ! Et apparemment il en reste encore dans l’assiette… Point positif : la situation ne peut que s’améliorer. Surtout que, côté cœur, les nuages se dissipent. L’embellie pourrait être salutaire et permettre de complètement renverser la situation. Du charme et de l’intelligence dans un rôle pour joueuse au moral à toute épreuve !

Morgoï-le-requin : Un semi-orc aux dents longues habitués aux sales besognes. Qu’allez-vous vous imaginer ? Un prince a besoin d’hommes de confiance… Un second rôle qui ne demande qu’à passer au premier plan.

Sartoga un jour, Sartoga toujours ! (rôles individuels, il ne s’agit pas d’un groupe)

Andrej : Parcourir l’Océan, découvrir de nouvelles richesses, être libre, tel est l’apanage d’un Pirate. Mais il existe des prisons qui ne sont pas faites de pierre et de métal. Andrej sera-t-il capable de briser ses chaînes ?

Capitaine Jack : Vous avez dit Capitaine Jack ? Capitaine Jack ? Voilà un personnage bien connu de tous. Quel séducteur ! Quel homme ! On ne sait comment, mais il est toujours là où on ne l’attend pas, pour de l’or ou pour une belle…

Alemys : Guérisseuse de talent de l’île de la Perle et même plus… Voilà une métisse qui a du caractère. Habitante depuis toujours de la Perle, elle cherche à comprendre les mystères de l’île.

Marina : Comprendre… Comprendre ce qui lui arrive et ce qui se trame, voilà ce que recherche la prêtresse d’Océïs, aussi belle que l’écume des vagues sur les plages ensoleillées. Malheureusement le monde n’est pas fait que de gentils petits poissons…

Félicidad : Fille de joie de la célèbre Auberge de l’ile de la Perle, Fécilidad sait que le temps est venu de se construire un avenir sécurisé, de se caser comme on le dit chez les filles. Mais parmi toutes les options possibles, laquelle sera sienne ?

Hélène : Etre une femme aux mœurs légères n’empêche pas d’avoir ses mystères. Et quand les amants sont nombreux, difficiles de choisir !

Jaïme : Voilà un marin qui n’a pas peur de l’avenir : Don Juan, joueur… La chance sera-t-elle au rendez-vous ?

Kelek : Matelot au destin romanesque, Kelek a exploré de nombreuses terres et fait de nombreuses rencontres. De retour sur l’île de la Perle, le temps est venu pour lui de faire le bilan et faire les comptes !

Mary La Rouge : Femme de caractère contre qui les hommes n’en mènent pas large. Capitaine et aventurière. Mais une femme, aussi forte soit elle, peut-elle se passer des hommes ?

Arthur : Il n’y a pas que les océans déchainés qui peuvent faire chavirer un matelot, même aguerri. L’amour y arrive très bien aussi !

Simius Le Glénorien : La meilleure façon de s’enrichir est de commercer, n’est-il pas ?

Vendredi : Le simple d’esprit de l’île ? Ce n’est pas parce que l’on vit simplement que l’on est simplet. Et parfois les simples sont ceux qui s’en sortent le mieux.

Cœur qui soupire… est Vastillan !

Don Diego de Brelone : Le duc de Brelone est en mission pour son roi, et comme à l’accoutumé il s’acquittera de sa tâche avec brio. Mais après des années de guerre et de bons et loyaux services, une petite récré ne serait-elle pas de mise ? L’heure ne serait-elle pas venue de gouter au sel de la vie ? C’est souvent comme cela qu’on est amené à commettre de grosses bévues…

Alcira : Alcira est une petite main à moitié Shamyrienne, une de celles qui sont indispensables pour que brillent les princes. Elle est belle et elle excelle… toujours dans l’ombre des grands ce monde. Un petit ange dévoué qui se berce encore des contes de son enfance…

« Elle est heureuse la houri qui marche dans l’ombre, car demain ses pas seront illuminés par la lumière du Très Haut et elle brillera plus que mille soleils» – La prophétie des sables – Tradition de Yasminarzad – sour’el 23 – verset 1.

Hermano Sancho de la sierra : Sancho est un véritable homme d’honneur. Un de ceux qui savent entrer au service des dieux lorsqu’ils ont failli. Alors sage et philosophe  ou accablé par toute la misère du monde ? Quelle terrible faute le frère des temples doit-il expier ? Et si l’heure de vérité était arrivée ?

Bénito : Vivre d’amour et d’eau fraîche ? D’accord ! Mais  cela ne rime pas avec une vie de tout repos lorsqu’on est un fougueux spadassin Vastillan, aussi cabotin que talentueux à la rapière. Et, à trop embrasser… On est très occupé !

 

Belles gens en goguette… ou pas !

Le prince Omphale : Un sire sérieux, et un brin autoritaire, qui vient ici pour accomplir sa tâche. Politique et diplomatie n’ont pas de secrets pour lui, noblesse oblige ! Lorsqu’on est si proche de la couronne, on n’en néglige pas les intérêts ! Espérons qu’il échappera aux frivolités de sa femme et de sa fille !

Dame Galaciel : Une elfe, dites-vous ? Mieux ! Une enchanteresse  et une princesse féérique de surcroît ! Mais dame Galaciel, la jeune épouse du prince, est-elle aussi sage qu’il y paraît ? Si elle papillonne autant qu’à son habitude, la princesse risque quelques déconvenues. Parce qu’elle n’en est pas à sa première… et dans sa famille, il semblerait qu’on s’en soit fait une spécialité !

Damoiselle Gwendolyne : Une fille rêveuse qui ne jure que par Aphrosia,  cupidon et ses flèches, lorsqu’elle ne se comporte pas comme une petite peste ! Va-t-elle finir par se mettre un peu de plomb dans la cervelle ? Les voyages forment la jeunesse, dit-on. En voilà un que la sémillante fille du prince risque de ne jamais oublier !

Chevalier Hadrick : Des années de bons et loyaux services envers son prince méritent récompense. L’occasion de briller est-elle enfin venue pour un chevalier droit et courageux ? Commerçant à ses heures, Hadrick a plusieurs cordes à son arc… et un cœur qui saigne.

Ode aux Dieux anciens

Lorca : Seul les Dieux anciens et leurs enseignements sont sacrés. Il convient de leur faire offrandes car bientôt leur réveil annoncera le règne de leurs enfants bénis et la fin de celui des étrangers venus souiller les îles de leurs présences impies.

Yaris : Même si tu es une adepte des Dieux anciens, l’océan a toujours été ta véritable mère, l’objet de toutes tes pensées et de tes désirs. C’est vers là que tu te tournes sans cesse en quête de réponses sur tes origines.

Entre deux mondes

Toï : Chasseuse et cueilleuse, aucun Waek ne connaît mieux que toi les secrets de l’archipel et tes concoctions sont très recherchées parmi les Perliens. Tiraillée entre les traditions et l’appel de l’inconnu, sauras-tu trouver ta voie ?

Toala : Même si tu es un Waek, il n’est pas rare de te croiser parmi tes amis Perliens, dans une taverne ou dans un équipage, cherchant à donner un sens à ton existence et au mystère de tes origines…

Farysa : Aventurière et voyageuse, tu es venue t’isoler des turbulences du monde parmi les Waeks des îles de la perle. Mais les secrets de l’archipel te font de l’œil et pourraient bien te sortir de ta retraite, à moins que ne resurgisse ton passé mystérieux…

Le retour du Roi écailleux

Uluan : Adepte, chasseuse, pêcheuse de perle, voyageuse, tu as déjà vécu bien plus de vies que la plupart des autres Waeks. Mais c’est toujours vers les tiens que tu reviens dans l’espoir du retour de la grandeur passée.

Thomun : Certes tu es un Waek, un « sauvage » comme ils disent, mais tu es aussi un marin, un pirate parmi lesquels tu as vécu quelques temps. Revenu au sein de la tribu tu y es à présent un guerrier respecté engagé dans une quête personnelle.

Ohagi : Tu es l’herboriste de la tribu mais tu en es aussi la cheffe. Sage et tolérante tu souhaites une coexistence pacifique  avec les étrangers Perliens. Que personne ne se méprenne cependant, la Perle appartient aux Waeks et ils doivent y prévaloir.